Accueil

Les couleurs voisines

Contrastes

Clair-obscur

Chaud-froid

Complémentaires

 

Saturation

Quantité

Le contraste simultané

La couleur en soi

Sept contrastes d'Itten

 

 

cercle

 

Les contrastes des couleurs voisines sont d'autant plus doux que les voisines sont proches.

Pour y mêler un peu le contraste simultané qui est le père de tous les contrastes sur la Terre, aussi le contrastes d'une couleur avec une des voisines de la couleur complémentaire est plus doux que le choc brut des complémentaires, si j'ai bien compris, c'est le contraste des voisines entre le fantôme de la couleur en négatif et sa couleur voisine qui entre en jeu. S'il se dans ses dérivations dans l'image superpose en partie sur sa voisine, il doit faire une sorte du dégradé d'un autre monde, et les dégradés sont comme on sait des créations numériques le must.

 

 

 

 

cerclecerclecerclecercleEntre ce qu'on peut appeler les voisines d'une couleur et ce qu'on peut appeler les voisines de la complémentaire est sur le cercle quelque chose comme un point mort. Cette croix des couleurs me semble maudite, on y trouve de quoi faire tourner deux couples des complémentaires en cendres. Le carré des couleurs vraiment carré est une des folies de la raison.

 

 

cercleAussi les mélanges des couleurs voisines sont en général pures.
Mais méfies vous des voisines perfides!Ne croyez pas que toutes les voisines sont gentilles , quand j'ai mélangé mon magenta d'alizarin naturel et d'outremer, j'avais beau de laver mon pinceau comme un saint, ce magenta était toujours sale. Car les couleurs voisines sur les coins du triangle des couleurs primaires font semblent d'être présentées comme les voisines entre le jaune et le cyan, par exemple, les douceurs de ces voisines perfides sont faux. Dans l'alizarin de la soustraction est du jaune, dans le violet du bleu., leurs mélanges sont les couleurs tertiaires! On ne peut pas mélanger une couleur primaire même de ses deux voisines les plus proches.
Il me semble que finalement aussi les liens de ces voisines perfides sont plus faibles, comme si l'oeil les déjà mélangerait optiquement.. C'est peut-être une piste pour comprendre ces relations un peu autrement que par la compta des couleurs des mélanges.