Accueil

Le contraste simultané

Contrastes

Clair-obscur

Chaud-froid

Complémentaires

Voisines

Saturation

Quantité

 

La couleur en soi

Sept contrastes d'Itten

 

 

 

complementaires"Pour une couleur donnée notre oeil exige simultanément la couleur complémentaire et la produit lui-même si elle ne lui est pas donnée. Puisque la couleur engendrée simultanément n'existe pas réellement, mais qu'elle n'est engendrée que dans l'oeil, elle éveille en nous une impression d'irritation et de vibration vivante dont la force change constamment. La couleur de base semble après un certain temps, diminuer d'intensité, l'oeil se fatigue, tandis que l'impression donnée par la couleur engendrée simultanément devient plus forte.

Cela peut arriver entre un gris et une couleur principale, entre deux couleurs pures et aussi entre gris. Le contraste simultané se produit aussi entre deux couleurs pures qui ne sont pas totalement complémentaires, chacune de ces deux couleurs, cherche à repousser l'autre vers sa complémentaire et, la plupart du temps, elles perdent toutes les deux, leurs caractères objectifs et réels."

 

gris Regardez un moment le point noir au centre du carré bleu, fermez les yeux . Après un petit instant vous verrez surgir le fantôme d'image en négatif. Le contraste de cet exemple est assez fort que vous n'avez mème pas besoin de fermer les xeux pour le voir. Vous pouvez juste un moment fixer le centre pis déplacer le regard. Le fantôme le suit sur la page. Il est là même si vous ne le voyez pas parce-que vous lisez le texte ou si vous regardez un image.

Il parait que ces rétines ne se fatiguent que du gris moyen qui ne provoque par le contraste simultané que du gris moyen. Ce gris reposant étéint le bleu aussi bien que le jaune. Si ce jaune sur le fond gris semble d'aller un peu mieux, c'est juste une question du contraste des valeurs, et de plus vous trichez, par moments vous regardez un carrè bleu et vous superposez son fantôme sur le carré jaune. Si vous essyiez de le faire en conscience de la cause, vous pouvez voir comment ça marche. Ainsi, sans le savoir, nous regardons les couleurs de telle manière qu'elles pêtent le max.

 

grisaddition Toutes les couleurs y passent, sauf ce gris absolu qui ne sait d'appeller que du gris absolu. Mais le couleurs se vengent et le même gris semble plus clair sur un fond sombre et plus sombre plus sur un fond clair, chaud sur un fond bleu et bleu sur un fond orange, le contraste simultané concerne aussi bien les valeurs que les couleurs.
Il est plus fort plus les couleurs en jeu sont distancées du gris moyen et pls grand est le contraste entre les couleurs, plus grand est l'effet, je crois qu'on peut dire même que le contraste simultané est une cause, les contrastes les effets.