Accueil

Le contraste clair-obscur

Contrastes

 

Chaud-froid

Complémentaires

Voisines

Saturation

Quantité

Le contraste simultané

La couleur en soi

Sept contrastes d'Itten

 

 

Le plus fort contraste de tous les contrastes est le contraste du blanc et du noir,
un contraste du tout et du rien, le plus grand des contrastes des valeurs. Dans la hièrarchie des contrastes
le clair obscur écrase facilement tous les contrastes des couleurs. Le clair-obscur est le dessin, la figure-fond,
la ligne, les volumes, l'espace, les textures..

 

Entre le blanc et noir on imagine volontiers une ligne des gris, l'axe du globe des couleurs. entre le pôle noir et le pôle blanc..
Mais l les couleurs les plus plures, les couleurs primaires ont aussi des valeurs de luminosité diférents , sans parler de toutes les mélanges.

 

cube Chacune couleur a une luminosité spécifique. Pour modifier cette luminosité, il faut soit sacrifier la saturation de la couleur ou bien poursse la couleur vers une voisine qui est plus claire ou plus sombre. Pour l'assombrir un vert clair on ajoute du bleu, on désature très peu, mais le vert est plus bleu. Pis tant mieux, le bleu rime bien avec l'assombrissement..
Le ciel va du noir vers le blanc par les bleus sombres, les bleus violets, le cyan vers les verts clairs
et les jaunes blancs sur les horizons ou on voit l'air le plus épais.

 

couleurs des ttenbres

De l'autre coté du cercle on vdescend aussi inaturellement vers le noir par l'orange, les rouges et le violet.. Je ne sais pas pourquoi, il y a un truc avec la diffusion de la lumière pour les bleus du clair sur le sombre et avec les longueurs des ondes dans les rouges du obscur transparent devant le blanc, demandez le Goethe..
Une autre chose est le contraste simultané qui pousse les lumières vers le jaune et les ombres vers le bleu,
c'est un effet de Chevreuill.. On peut voir aussi dans les ombres le bleu de la diffusion qui estl'atout du contraste chaud-froid et les reflets des objets divers, les couleurs se mêlent dans le clair-obscur si bien qu'elles sont capables
de remplacer une partie du clair obscur.

 

couleurs des ttenbresLes contrastes des valeurs séparent les figures des fonds. Une tache du magenta sur un fond vert arrache l'oeil par le contraste des complémentaires, mais on ne voit pas très bien les contours de la tache, ils sont incertains. Avec quelques complications du contours on a un champ gris qui grouille des complémentaires, psychédélique.