Série, sériel, sérieux

SÉRIE. n. f.
Suite, succession. Une série de propositions, de questions. La série des faits. Fabriquer en série, Fabriquer en gros un grand nombre d'objets sur le même modèle, produire d'un même modèle un grand nombre d'exemplaires.

SÉRIE
se dit particulièrement, en termes de Mathématiques, d'une Suite de grandeurs qui croissent ou décroissent suivant une certaine loi. Trouver la somme d'une série. Il se dit aussi des Différentes divisions dans lesquelles on classe, on distribue des objets nombreux. La première, la seconde, la troisième, série.

SÉRIEL ELLE, adj.
Qui forme série. Le Porcupine ne cessa de sonder, de draguer et de faire des observations sérielles de la température de la mer à différentes profondeurs.

SÉRIEUX, EUSE. adj.
Qui est grave. Il est opposé à Enjoué, gai. C'est un homme très sérieux. Il signifie aussi Qui est solide, important; et alors il est opposé à frivole, léger. Cet homme n'a rien de sérieux dans le caractère. Il signifie encore Qui est sincère, vrai. Ce que je vous dis là est sérieux. Il signifie également Qui peut avoir des suites fâcheuses. Maladie sérieuse.

SÉRIEUX
s'emploie aussi comme nom masculin et signifie Gravité dans l'air, dans les manières. Il affecta un grand sérieux. Perdre son sérieux. Garder, tenir son sérieux.
Prendre une chose au sérieux, Se formaliser d'une chose qui a été dite en plaisantant et sans dessein d'offenser. Regarder une chose comme sérieuse et digne qu'on s'en occupe. Prendre quelqu'un au sérieux.