Les nombres

Ma vie tourne à sept temps. Une semaine de sept jours est un peu trop longue, on s'y perd facilement, déjà cinq est beaucoup trop, si je veux diviser au pif une ligne en cinque parties égales je dois la séparer d'abord en deux et trois.. et le plus souvent je dois encore rectifier, dessiner à la main levée un septagone régulier est un exploit. Et ce septigone est lové entre le hexagone et l'octogone relativement faciles, relatifs au triangle et au carré, de plus, quoi faire avec un septigone? Les ballons de foot sont cousus des pentagones et des hexagones, le reste du décor est en carrés. Le sept est bien freak, monstrueux.

Que ma vie tourne à sept temps est la faute de la Lune, si je me souviens bien, le quatrième jour de la Création, le jour d'Asmodée, la luxure. Un, la paresse, deux, l'orgueil, Trois, la gourmandise, quatre, la partouze..


Si je comprends bien, le bon ordre de la succession des péchés capitaux est particulièrement important, l'Eglise
a inventée une aide mnémotechnique, PÔ GLACE:
Paresse, Orgueil, Gourmandise, Luxure, Avarice, le vendredi on jeûne, Colère, et le dimanche l'Envie, pas de glace!
Le Thomas était un grand savant, il nous a expliqué aussi l'Aristote.

En résumé, 1, 2, 3, nous allons en bois. Musique!
123

52 artistes, 14 cartes de chacun

Les cartes des 364 jours d'une année, deux fois. Pourquoi deux fois?
C'est certainement cet approche documentaire, un original ne vaut rien sans une copie en bonne forme.
Ou c'est que les Portraits des hommes sont un reflet des Portraits des femmes?
Les merles vont un paires. Plus on est de fous plus on est sérieux.

les 728 cartes A5, et mes 14 ratures.

icone icone iconeicone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone icone