Le jeudi la luxure

Greetings
L'Asmodée est un diable ou une diablesse?
(les genres)

Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques les jours et les années; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres.

Dieu vit que cela était bon.
Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin:
ce fut le quatrième jour.

Le narrateur tient beaucoup à cette séparation de lumière d'avec les ténèbres et des matins d'avec les soirs. Dieu sait comment c'était avec l'éclairage le lundi, le mardi et le mercredi.

Qu'est-ce que ce sont les lumières? Les bougies perdues dans les ténèbres.

Si j'ai bien compris, a moment de la création de la Lune le jour n'avait que six heures. La Lune était d'abord un tas de cailloux éjecté sur l'orbite par l'impact d'un corps céleste qui s'est écrasé contre la Terre. Les cailloux joliment disposés sur les orbites similaires se sont collés ensemble puisque les graisses sur la surface d'une potache font les yeux de la soupe, d'autant plus que ces cailloux n'ont pas volé très loin, la Lune tournait autour de Terre plus lentement qu'aujourd'hui. C'est parce-que la Lune fait bouger les masses de la surface terrestre qu'elle ralentisse la rotation de Terre pour mieux accélérer et s'éloigner.. la stabilité du système n'est qu'une illusion, la Lune nous quitte. La prévision météo est mauvaise en conséquence: La Terre va tourner encore plus lentement, à midi fera chaud, dans les nuits glaciales, aussi la stabilité d'inclinaison d'axe de rotation sera foutue, la Terre va sautiller comme une toupie à la fin de sa course et tout ce qui ne sera pas arrimé va peiner pour suivre. Après nous la déluge, avec les vents hors de nomenclature actuelle et les secousses sismiques.